Un jour un poème – Le printemps pour elle – Lapoésie Étienne

Elle a désormais le printemps pour elle
C’est sa saison après avoir pu traverser
Un désert aride, des larmes versées
Dans les rides d’une argile qui craquelle

Elle s’en est gorgé pour retrouver la vie
Pour laisser place à un jardin luxuriant
Luxure riante, désirs flamboyants
La nature revit à l’été qui sévit

Elle ressent des papillons dans le ventre
Les battements d’elle au fond de son cœur
Les oiseaux y chantent un amour tout en chœur
Voilà ce qu’attend celui qui y rentre

La fermeture éclair ne s’ouvrira pas
En un éclair, il est clair, il vous faudra
L’épater en pétales posés sur les draps
Sans qu’elle ressente n’être qu’un repas

D’un geste sensuel, elle ouvre la braguette
Libérant alors ses fleurs magnifiques
Pour lui faire vivre des moments magiques
De plusieurs et non d’un seul coup de baguette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s