Les poèmes de Carmen : Toussaint

La brume ce matin

A recouvert de blanc le jardin

Véritable voile de satin

Tel un linceul immaculé

Il a gardé tous ses secrets.

Terre chaleureuse et fière

Tu sais garder tes mystères

La bruyère a fleuri hier

Et le houx est encore vert,

Seules les chrysanthèmes ont résisté

A l’assaut du vent et de la gelée

Et telles des palettes de couleurs posées

Dans les cimetières trônent les pensées.

Tôt demain matin

Refleuriront les tombes

C’est la Toussaint

Chaque famille sortira de l’ombre

Pour se recueillir et se souvenir

De tous ceux qui ont quitté ce monde.

Photo de Rido Alwarno sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s