Blog

AUX MARTYRS – HZL Poésie

Puisqu’on oublie les martyrs ici et ailleurs. Sous les draps blancs, des corps déchiquetés,Le sang ce soir nous achève en loucedé,Enfant de la peine perdue qu’on enterre,Sèche les larmes de vos pères, de vos mères.Voici la peine capitale, pantins de la nation,Sous les kalachs, les bombes, les couteaux,On bute la paix pour quelques idéaux,On achève

Lire la suite

Grady de Christine – pris pour toi

pris pour toi,capturé en couplets binaires sans rimes.battements de coeur syncopés;échanger la paix pour un rythme amer.tu es à présent dans notre tendre ruine…où la forêt est dragonet les jours se débarrassent de leurs vêtements.on peut entendre le printempsmais le sol est muet.pris pour toi,capturé en couplets binaires sans rimes.On peut se perdre en nomadesur

Lire la suite

Nouvelles brèves – Jean-Paul Clair

Les meilleurs attaquants du monde du football vont participer à une publication «Le calendrier de l’avant » C’est un musicien belge qui joue dans une boîte à Gand. Les éleveurs de chiens sont aux abois. Devant le mécontentement la direction de l’usine automobile fait marche arrière. Les brasseurs sont sous pression. Un candidat à l’embauche

Lire la suite

Enfer et damnation – Catherine Boissaye

Au royaume des démonsOn se plaint, on gémitDans une chaleur de plombLes âmes à la pelle charrientVous qui savez leur peineAyez une pensée, un poèmeUn simple écrit suffit, mêmePour supporter leurs chaînesIls ont choisi un cheminQui menait aux chagrinsIls n’ont pas fait le bienLe mal les a contraintsIls errent désormais, haïsEntre deux univers éteintsTerrassés, oubliés,

Lire la suite

Je me sens devenir Roi…Thierry Montgaillard

Il faut avoir garder un esprit enfantin,Pour venir dans ce bois s’adresser aux cieux,Chapelle solitaire plus grande qu’une lieue,Où je vais écouter l’office du matin. Ici, le rossignol chante sa messe en latin,Un lapereau s’occupe du magistère,Sous l’ombrage d’un faux autel de bruyère,Un vieux thym se marie avec un romarin…. Les ronces ont mis leurs

Lire la suite

Le cinéma de Philippe Guillaume : Greta Garbo, DE NEIGE ET DE SOLITUDE

Quand Greta Gustaffson débarqua à Hollywood, la réputation des Suédoises n’était pas ce qu’elle fut dans les années 70 et, devenue Garbo la  » divine  » , elle incarna tout naturellement l’austérité nordique d’une réfrigérante mante religieuse. En la dirigeant, en 1934, dans le rôle de sa compatriote Christine de Suède, l’esthète Rouben Mamoulian surnommé par

Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Abonnez-vous à notre blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.