Taya Leon – Dis lui que la pluie


Dis lui que la pluie
n’effacera pas les traces
de nos heureux oui
Sympathisante avec les heures
les fleurs cueillies par lui
repoussent fertilisant au Soleil
Brisé le charme en pleur
Défait est le bonheur
déshérité de vifs ses couleurs
en aquarelle fondent abyssales
nos erreurs en évasion.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s