Le Cantique d’hiver – Jacqueline Fischer

Le jour où tu naquis
Blanche tombait la neige
Et naissaient les enfants
Fleur entrouverte
Fleur pétales de brume
Fleur pétales d’amour
Fleur pétales d’argent
Fleur souveraine
Et pleine d’amertume
Fleur de recueillement
Fleur sans égale
Coupante de souffrance
Haletante et guerrière
Abîmée par le vent
Le jour où tu naquis
Blanche tombait la neige
Et riaient les enfants
Fruit trop mûri
Fruit tavelé de haine
Fruit desséché de sang
Fruit d’infortune
Fruit engorgé de peine
Glacé de glaives blancs
Fruit démoniaque
Et craquelé esclave
Fruit prisonnier et pur
A la branche sans dents
Fruit clos d’amour
Le jour où tu naquis
Blanche tombait la neige
Se battaient les enfants
Graine enfermée
Aux rayures gercées
Graine crispée
Au cœur tendre et chantant
Graine durcie
D’attente essoufflée
Graine ravie
Gavée de sécheresse
Graine d’espoir
Graine enfanteresse
Graine noir océan
Le jour où tu naquis
Blanche tombait la neige
Et chantaient les enfants
Plante battue
Plante désordonnée
Plante martyre
Plante au corps déchiré
Fil par fil plante écartelée
Plante de deuil
Plante striée de gel
Hachée de contretemps
Plante écroulée sur ton pied chancelant
Le jour où tu naquis
Blanche tombait la neige
Et mouraient les enfants.
in les Aurores -poésies du carnet vert 1968

Photo de Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s