Alain Graz – Sans vous commander, je vous demande d’aimer

« Sans vous commander, je vous demande d’aimer,
Plus que jamais ceux qui vous sont proches
Sans mesure, sans restriction
Aimer comme on respire
Aimer comme chaque soir la lune couve le monde de ses rayons tendres.
Aimer comme un enfant s’attache à sa poupée, à son poisson rouge ou à son chat,
Sans rien n’attendre.
Soyons son cœur pur.
Soyons son innocence.
Soyons le rai de soleil qui découvre le vieux mur perdu dans l’ombre et le rassure.
Soyons la chaleur qui ravive, le feu qui attise
L’eau qui désaltère et rafraichit
L’air qui inspire
Le mot qui fait du bien, un sourire du matin.
La main qui sauve du pire.
L’amour qu’on donne ce n’est rien d’autre
Soyons le père, la mère, le frère, la sœur, le mari, l’épouse, l’ami(e),
Tous aimant.
Soyons le caillou gardé dans leur poche
Pour que jamais,
Ils n’oublient en le touchant
Qu’ils sont simplement mon proche aimé « 

Photo de Pixabay


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s