Quand le climat s’acharne – Jean Saint Vil


Quand le climat s’acharne
C’est la nature qui dit holà
Pour tous les crimes des pays riches
Qui ont pillé toutes ses richesses
Mais les hommes parlent
Et n’agissent pas le dos au mur
Qui menace à tout instant
De s’effondrer sur eux
Je sais que tôt ou tard
Le climat aura gain de cause
Et nous serons tous à genoux
Pour lui demander pardon larmes aux yeux


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s