Haïkus du lundi – Henri merle

Pauvre tournelune,

Les tournesols en troupeau

Se moquent de toi.

Toi tournant le dos

À ce tout petit soleil,

Soleil ordinaire.

Soleil de misère

Pour la Terre sans amour.

Terre cimetière.

Dans la galaxie,

Quelque part un tournétoile

S’est tourné vers toi.

Il devient ton ami.

Tournelune et tournétoile.

Amis pour la vie.

Amis de la nuit

Lune croissant rouge.

Veine ouverte de la nuit.

Sang des solitudes.

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s