Coups de gueule – L’actu de Pierre Thevenin

Julos BEAUCARNE

Julos BEAUCARNE, chanteur belge francophone, s’est éteint le 18 septembre. Comme beaucoup d’autres, il ne faisait pas la une ni les pages intérieures des gazettes mais quel artiste, quel mélodiste! Engagé (anar, écolo, profondément humain), il laisse une œuvre impressionnante : une bonne vingtaine d’albums. Il écrivait lui-même et composait également sur des textes de poètes : pour n’en citer que deux, Marceline Desbordes-Valmore (« Vous aviez mon cœur ») ou, plus surprenant, Edmond Rostand qui n’a pas écrit que « Cyrano » (« Souvenir vague ou les parenthèses »).

Hamin ben Hamad Al Thani

Élections au Qatar. Oui, vous avez bien lu ! C’était le 2 octobre. 28 femmes se sont même présentées mais aucune n’a été élue. C’est la peu glorieuse certitude de la dictature. Et puis, de toute façon, les représentants, s’ils ont théoriquement droit à la parole, ne sont qu’une chambre d’enregistrement, l’émir, Hamin ben Hamad Al Thani (ouf!), décidant de tout. Les mauvaises langues vont prétendre que ces esclavagistes (plus de 6000 morts parmi les immigrés qui ont construit les stades) veulent se faire une image présentable avant la Coupe du Monde de foot en 2023. Quelle drôle d’idée !

Ce dernier a évoqué l’intervention de la France qui, en 2011, a entraîné l’Angleterre et les USA dans une opération en Libye qui aurait complètement déstabilisé la région. Il a même qualifié cette opération de « péché originel ». Personne, à part Bakayoko (qui a approuvé brièvement) ne semble avoir entendu. Au fait, 2011, c’était bien entre 2007 et 2012 ?

Dimanche 3 octobre : C politique (la suite) : retrait d’une partie des troupes françaises au Mali (opération Serval devenue déjà Barkhane sous Pépère), rapport à la mort de Maxime Glasco. 4 invités : le colonel Michel Goya (Pierre Servent n’était donc pas disponible ?), Geneviève Darrieusseq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées qui a parlé du rapport à la mort qui est différente (sic), Niagale Bakayoko (politologue) et Antoine Glaser (journaliste).

Bernard Tapie

Moi, je veux bien qu’on rende un vibrant hommage à Tapie mais on semble oublier qu’il a grugé une foule de salariés avec ses rachats à bas coût suivis de licenciements et de reventes et qu’il a piqué sans vergogne du fric aux contribuables. Truand au petit pied mais truand quand même. Les réactions des gens virés sont autant de couacs dans le concert d’éloges qui semblait unanime lorsque l’on a appris sa disparition. Je ne dirai pas que son anti-lepénisme n’était qu’une posture mais il y avait quand même un peu de ça. Il a voulu être inhumé à Marseille. Et pourquoi pas à Valenciennes ?

Éric de Moulins-Beaufort

Rapport Sauvé : plus de 300000 jeunes agressés sexuellement par les ratichons et assimilés en France depuis les années 1950. Peu importe, le président de la conférence des évêques de l’Hexagone, Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, a demandé pardon (comme Zeus avec les harkis). Et puis les victimes vont avoir, en principe, une compensation sonnante et trébuchante. Vous demanderez à Luther comment on achète des indulgences (ce fut une des causes principales de sa Réforme). Les coupables, à titre individuel, n’étant pas assez friqués, il va falloir vendre le patrimoine. Vis-à-vis des autorités séculières, le Monseigneur entend maintenir le secret de la confession. Les « papouilleurs » ensoutanés ou pas, n’ont donc pas de souci à se faire pour leur salut éternel ni pour leur impunité temporelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s