Jean SAINT-VIL – En veux-tu en voilà

En veux-tu en voilà
Tu veux des en veux-tu ?
T’en auras pour ton compte
Avec des en-voilà,
Sur un plateau d’argent.
Les en veux-tu sont rares.
Ils ne courent pas les rues,
Comme les touffes de cheveux
Sur les crânes rasés.
Et quant aux en-voilà,
On en trouve à foison
Comme des tas de feuilles mortes
Qu’on écrase sous ses pas.
Prends donc les en-voilà
Sachant que jamais tu auras,
Ce que tu cherches tant,
Tes fameux en-veux-tu.
Tu veux des en veux-tu ?
T’auras des en-voilà
Qui s’envoleront aux cieux,
Comme des grains de poussière.

Photo Julie Ladret


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s