Isa Cerbé – À L’AUTRE BOUT DU MONDE…


Et si nous partions… à l’autre bout du monde ou à deux pas d’ici. Laissant derrière nous nos mille et un soucis, avec pour seuls bagages ce que tu es, ce que je suis… Nous ferons escale dans un endroit désert. Rien autour de nous… Seuls le silence apaisant des nuits, la délicieuse douceur d’un début de printemps et la clarté fragile de la lune endormie… Nous chuchoterons pour ne pas éveiller les loups, tapis dans l’ombre, à l’affût du moindre mot, du moindre secret… pour mieux venir nous dévorer de l’intérieur…
Tu m’apprendras combien les nuits sont belles et j’aimerai la pénombre au travers de tes doigts… Je crains l’assaut des loups mais je ne te crains pas.
La danse de tes reins, va et vient contre moi… métronome l’amour que tu imprimes en moi. Quand ma bouche par la tienne condamnée à se taire, en mon ventre tu te glisses comme on entre en prière… mon corps plie, mon corps crie, se referme sur toi. Mon amour… pas encore… Ne me déserte pas.
Et si nous restions… à l’autre bout du monde ou à deux pas d’ici. Laissant derrière nous nos mille et un soucis, avec pour seul refuge la douceur de ta peau… C’est ça… Restons ici… à l’autre bout du monde… où tu pourras venir, quand le sommeil tombera, t’assoupir dans un coin de mon âme… Tu y seras chez toi. Tu seras comme l’oiseau dont je serai le nid.
Extrait de DeSirium tremens, en commande sur ce lien : http://editions-mutine.over-blog.com/article-vient-de…
Dédicace sur demande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s