Laurent Sallé – rêver du vol de l’infini

Publié par

rêver du vol de l’infini
bleuit par l’ondulation du silence
or l’empreinte d’une voix insulaire
traverse encore les poumons
du poème
celui par qui sa lueur encaresse
la dune d’une étincelle
sur la paupière de l’éternité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s