POÈTES INCOMPARABLES – CŒUR PACIFIQUE

C’est le cœur qui se serre, en pensant à tous ceux

Dont chaque jour le vent, nous éloigne un peu.
Comme l’oiseau des mers, nos pensées virevoltent
Et à nos êtres chers sans cesse nous ramènent.

C’est le cœur qui s’emballe devant cette aventure,
Cette envie d’aller voir si, de l’autre côté,
Plus intense est la vie, plus belle est la nature,
Plus chaud est le soleil, plus douce l’amitié.

C’est le cœur qui s’émeut pendant la traversée
De l’arc imaginaire encerclant notre terre.
Et quand la latitude, si soudain inversée
Indique, à cet instant, changement d’hémisphère.PUBLICITÉ

C’est le cœur qui s’incline devant l’immensité
Des flots majestueux aux reflets argentés.
C’est le cœur qui s’enchante, savourant la beauté
De ce bel océan, la vie est un festin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s