Jacqueline Fischer – Sur la liste d’attente



Sur la liste d’attente
on lui chuchote des secrets ombrageux sous les barbelés , camisolés dans le treillis des luttes intestines
Elle est la confidente.
Les rêves se fient à ses paupières baissées, la chaleur froide de ses yeux peuple les alentours de rayons biaisés.
Toujours suivante, au deuxième plan du vol nocturne , quand le papier en est déplié, elle porte la marque du second couteau entre ses yeux à multiples facettes
En retrait , l’ombre est son paysage mortel qui sent le poivre et la jonchée de pétales
quand la cendre du temps poudre ses tempes de l’exécution prochaine
De sombres dessins filigranent alors tout l’espace d’un or exténué.
Si elle n’était pas là, personne ne saurait qu’elle a existé et pourtant il manquerait dans l’atmosphère des nuits d’été une poussière d’étoile où réchauffer les mains de glace des mondes souterrains.
In Noctu-ailes(éditions Mini-crobe)

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s