Coups de gueule – L’actu de Pierre Thevenin

On ne compte plus les candidats à la primaire de la droite. Ciotti le facho s’est mis sur les rangs. Il manque encore Frédéric Lefebvre qui a quitté la politique (et alors ? Montebourg aussi), Rantanplan, surnommé Jacob par l’État civil, … et tant d’autres. On ne peut les citer tous. Pécresse, qui a créé son groupuscule, s’est déclarée, elle aussi. Quant à Bertrand, il y va tout seul, sans passer par la primaire, comme un grand (lui qui doit faire à peine la taille de Bismuth).

À gauche, c’est la même chose. On ne parle plus de Taubira. Méluche, dans son infinie bonté, incite tout le monde à se rallier, au deuxième tour, au vainqueur. Car il y aura bien un candidat de gauche pour faire face à l’extrême droite et à Zeus, il en est certain. Un qui se prénommerait Jean-Luc, par exemple ? Le même déclare que l’abstention favorise le président actuel et Jeanmarine. Et la désunion des adversaires, qui favorise-t-elle ?

Le divin Messi, aligné pour la première fois par le coach du Qatar Saint Germain, a enchanté, disent les commentateurs, par ses accélérations. C’est mieux que rien mais on trouve des accélérateurs beaucoup moins coûteux chez Renault. Lundi 30 août : dans « C à vous », il y a eu en ouverture un bon quart d’heure sur ce « transfert du siècle » avec des connards qui jouaient aux supporters grotesques. Ensuite seulement, on a parlé de l’Afghanistan, sujet secondaire s’il en est. Il est plus que probable que je vais laisser définitivement la Lemoine gnangnanter avec sa bande de guignols.

Caleb Wallace, un Texan de 30 ans opposé au vaccin, est décédé de la COVID. Et il n’est pas le seul. À croire que chez nous et ailleurs les manifestants se trompent d’adversaire. Que l’on ne veuille pas de Zeus, très bien, mais le Président peut être combattu sur d’autres fronts. On n’a que l’embarras du choix. Et puis ça éviterait que certains manifestants se prennent pour des supporters niçois, antisémites. Tout ça rappelle Apollinaire qui, en 1918, ironisait sur la peur de la grippe espagnole avant de calancher quelques jours plus tard.

Armin Laschet, successeur présumé de Merkel, a été surpris en pleine hilarité lors d’une visite aux victimes des inondations. Comme Bismuth pendant un de ses pèlerinages sur le plateau des Glières. Sauf que celui-ci était déjà élu. Est-ce que les excuses dont s’est fendu Laschet seront suffisantes ? Et puis la désinvolture du petit de chez nous n’aurait-elle pas joué (entre autres) en 2012 ?

Bruno Lemaire : fin du « quoi qu’il en coûte » le 1° septembre. Mais en 2024, les JO auront bien lieu à Paris, … quoi qu’il en coûte !

Dans « 28 minutes », sur ARTE ( tous les soirs entre 20 heures 05 et 20 heures 50 ), il y a toujours, à la fin de l’émission une séquence intitulée DESINTOX, où l’on s’attache à débusquer les fake news. Mardi 31 août, c’est Darmanin qui était sur la sellette : il a affirmé que certains pays ayant légalisé le cannabis étaient revenus sur leur décision. Il n’a cité aucun exemple, et pour cause : vérification faite, aucun gouvernement « légalisateur » n’a fait marche arrière.

Lu dans le dernier numéro de Télérama ( à moins que ce ne soit dans « Les Amis de Georges », peu importe ) : une citation de Prévert que je connaissais pas et qui vaut son pesant de sagesse :

« J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s