T’as vu, on a publié les bancs,- Pascal Depresle

– t’as vu, on a publié les bancs,

-non, les bans.

-ben, on va s’asseoir aussi, les bancs c’est bien.

-c’est bien mais tu peux pas avoir les bancs avant les bans.

-dis pas de bêtises, regarde au tribunal, les accusés sont d’abord sur des bancs.

-oui, mais s’ils sont reconnus coupables, ils sont mis au ban de la société.

-debout ?

-peut importe.

-alors pourquoi pas des bancs ?

-si tu veux, des tabourets aussi.

-c’est compliqué.

-ben non, regarde les racines.

-faut que je m’accroupisse alors.

-Ou t’asseoir.

-ça recommence !

-joue de la musique, tu seras moins embêté.

-du clairon, je peux ?

-tu joues bien de ce que tu veux.

-oui, mais si je joue du clairon, je peux sonner le ban.

-et alors ?

-et alors ? Mais je ne sais pas s’il faut rester debout pour le ban.

-ouvre le !

-pour quoi faire ?

-pour regarder ce qu’il y a dedans.

-je risque d’être banni.

-encore un ban.

-oui, c’est banal.

-ah d’accord, et un banc ?

-bancal.

-ça me fait tourner la tête ce truc !

-prend un banc.

-un banc de tourneur ?

-c’est ça.

-dis donc, quand on réfléchit, on est peu de choses.

-comme un banc.

-pourquoi, un banc c’est bien, et un ban c’est rien ?

-non, mais c’est immatériel.

-oui, mais si je publie les bans, du matériel, il m’en faudra.

-quel matériel ?

-des bancs par exemple.

-oui, c’est vrai, ça devient matériel.

-arrête, ça me fatigue tout ça ! Trop compliqué. En plus il y a un méchant courant d’air.

-logique, on n’a pas refermé le ban qu’on avait ouvert.

-mais c’est immatériel non ? Pas comme une fenêtre.

-tu as raison, tout cela nous dépasse.

-on va s’asseoir ?

-oui, il y a des bancs publics juste à côté.

-si ça ne te dérange pas, je préfère aller au café.

-pourquoi ?

-je suis sur d’y trouver une chaise.

-tu m’as fait peur, j’avais compris une chaire.

-ah non, ça suffit, en plus on va encore y trouver du matériel, de l’immatériel, tout ça.

-même des bancs !

-et si on allait se coucher en fait ?

-banco.

-tu le fais exprès ?

-pardon.

-pense à fermer le ban avant d’éteindre.

-on a dit stop

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s