ALMANACH VERMOT 1940 : TEXTES ET ANECDOTES

Parfums

L’usage des parfums remonte à la plus haute antiquité, Hésiode les recommandait pour le culte divin. Ils jouèrent un rôle très important en Grèce, où les boutiques des parfumeurs étaient des lieux de réunions comme le sont aujourd’hui nos cafés.

Les Romains en héritèrent et l’on raconte que Néron, aux funérailles de Poppée, consomma plus d’encens que l’Arabie ne pouvait en produire en plusieurs années.PUBLICITÉ

Ces parfums coûtaient très cher. Certains dont se servaient les femmes coûtaient jusqu’à 800 francs le kilogramme.

L’usage en fut généralisé en France par Catherine de Médicis et René le florentin, venu à sa suite, établit à Paris une boutique qui fut le rendez-vous de toute la société galante de l’époque.

Mais ce fut surtout sous le règne de Louis XV que la mode des parfums connut une vogue énorme ; à la cour la mode prescrivait un parfum différent chaque jour, et Versailles reçut le nom de cour parfumée.

Mme de Pompadour dépensait par an une véritable fortune pour ses parfums d’essences les plus rares.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s