Jacqueline Fischer – L’inconnue

Publié par

Tu me regarde, tu te demandes d’où je viens, quand moi je ne sais même pas où je vais quand je marche vers toi.

J’avance comme dans un train.

Quand les wagons d’en face démarrent on a cette illusion si forte de partir soi-même alors qu’on reste à quai.

Je ne suis pour toi que ce visage indécis et précis que le temps n’affecte pas. Et qui s’efface de ta mémoire au point que tu ne te souviens plus que tu me connaissais, poussé par tant d’autres visions, surajoutées à la mienne.

Et au fond de ton silence, mes yeux essaient de percer le jour qui subsiste entre le  » presque rien  » si dense où je dansais un peu folle et si insouciante alors, quand je vivais un peu dans ta chaleur. Et le  » je suis passé à autre chose, que veux-tu, c’est la vie « .

C’est l’avis de tous. C’est lavis de mon visage presque effacé qui dégouline là sur la feuille.

Terminus c’est l’aveu, tout le monde indécent.

Tout le monde à des sens. Moi aussi.

-Ce n’est pas moi ?

– Si c’est moi mais c’est que tu ne me reconnais pas c’est tout.

Tu me regardes et tu ne te demandes plus qui je suis, mais qui j’étais.

Je suis venue là à travers les lignes brouillées de nos consciences, m’afficher sur cet écran, dans cette vertueuse virtualité. Intouchable, à tous les sens du mot, de la classe de ces proscrites qui n’ont droit à rien même pas à l’espoir d’un vrai regard, d’un vrai bonjour, d’un vrai baiser, d’une vraie main qu’on serrerait tandis que le coeur lui se remplirait d’une lumière.

Juste cette mince chaleur en flamme de briquet qu’on garde pour une petite faim inavouée.

J’étais à l’intérieur de toi avant même que tu le saches, j’étais celle que tu voulais être, celle que tu voulais que je sois, j’étais celle que je n’ai jamais été autrement que dans cette imagerie intérieure. J’ai été celle qui n’est pas.

Pas autre chose qu’un faux pas.

Echappée d’un zoo triste et vague de personnages un peu paumés comme j’aurai passé ma vie à être entre…sur le chemin qui n’arrive jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s