Les belles expressions de la langue française : Se faire un sang d’encre

Publié par

On emploie cette expression lorsque l’on est inquiet face à une situation, ou pour une personne.

L’expression trouve aussi ses racines au Moyen Âge. En effet, à cette époque  les médecins considéraient que le sang constituait l’une des humeurs dont l’équilibre assurait une bonne santé. C’est pourquoi afin de rétablir cet équilibre lorsqu’il était perturbé par certains maux on pratiquait la saignée.

L’excès de sang était une des causes de déséquilibre des humeurs. Déséquilibre qui , selon les médecins de cette époque était à l’origine des  sentiments d’angoisse et d’inquiétude. Et, toujours d’après leurs observations, l’excès de sang dans le corps donnait à ce dernier  une couleur plus foncée. D’où l’expression « se faire un sang d’encre ».

De ces croyances sont nées de nombreuses expressions telles que « avoir le sang chaud », « garder son sang-froid », « mon sang n’a fait qu’un tour », « se ronger les sangs », « suer sang et eau », ou encore « se faire un sang d’encre ». De nos jours, l’expression «  se faire un sang d’encre «  a gardé le même sens et s’emploie lorsque l’on se fait du souci, ou que l’on est inquiet.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s