Anne Perrin

Dans les franges du sable
sur les ébènes de la soif
entre deux courants d’âme
sous la caresse des vagues
volent les goélands
fuient les nuages
s’emportent les larmes
avec un bout de bleu
sur les bords du coeur
un ciel rouge d’émotion
à regarder le vent se définir
comme un ouragan en devenir.

Photo CCC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s