Un jour, un poème : Christelle Piriou – Il pleut des feuilles du jardin…

Publié par

Et si tu réveillais
L’aube
Quand la nuit
Décide
Qu’un
Et si tu révélais
Loin
Quand le proche
Est certain
Et si n’existait
Rien
A ajouter
Chacun
..
Un moment je t’ai vu enfant
Puis tu as souri comme avant
Il pleut les feuilles du jardin
Le temps se moque des grilles
Il est comme la mer
Passant à travers
La puissance n’a d’appui
Que dans les barbelés de la parole
Au creux de ses mains
Lancées en avant
Une arabesque
.
Tu viens de loin
Le coeur bat
..
Il pleut les feuilles du jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s