Le jour de ma mort – Fidèle Mohdestes Tagatsing Tankou ( Quêtes Ultimes )


Au tragique jour de ma mort,
Ne venez pas pleurer sur mon corps,
Ni vous lamenter sur mon sort.
À tous les égards, vous auriez tort!
Je n’aurai pas été un saint,
Encore moins un assassin!
Et quand bien même, aurais- je été
L’une de ces deux entités…
Quand retentira le tocsin
En ce beau jour assassin,
Ayant connu ma belle fin,
La terre me prendra en son sein,
En ce triste soir ou matin.
En mon cœur resté enfantin,
J’aurai écrit mon ultime quatrain,
Mystérieux « chant du cygne » qui s’éteint…
Ce sera alors mon dernier gain,
De loin le meilleur, c’est certain!
Tragiquement, ce sordide jour
Fera impasse, et pour toujours,
Sur toutes mes belles amours;
Mais surtout sur les incongruités
Entretenues par l’humanité
Sous le soleil des vanités,
Et qui pour moi, n’auront été
D’aucune odeur de sainteté !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s