Printemps des poètes – Le Désir – Domi Bergougnoux – le désir

Elle baigne son visage
dans la lueur dorée
la nuque renversée
contre la roue du temps
elle tient par la bride
le désespoir pur-sang
Sous les mains de l’amant
elle engloutit ses peurs
Le désir l’ensauvage
une flamme limpide
roule au fond de ses reins
son corps est un chant cru
qui s’ouvre dans la nuit



Recueil inédit « Amandes « 

Le poème lu par Domi Bergougnoux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s