Poésie en Stéphanie 2021 :Dominique Gout – Illusions

Publié par

L’air au matin dans la chambre

-Une journée d’été-

Où la femme de l’ombre

Rejoint celui qui l’enlumine

Où le théâtre d’ombres

Se joue des silhouettes en noir et blanc

D’encre sur papier de soie.

Maîtresse des ombres

Découpées sur les murs

Silhouettes pour un théâtre d’ombres

De gestes et de silences

Et de corps allongés

La femme de son ombre

Le Temps d’un rayon de lumière

Le Temps, juste le Temps d’un instant

Danse et se confond

Avec l’ombre de l’homme

Enfin maîtresse de ses chimères

Et de la danse du voile

Une histoire de jeux d’ombres…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s