Le peintre d’arc en ciel – Martine Pichoir

Publié par

texte issu de la revue poétique  » Poésie en Stéphanie « 2021

C ‘était un artiste généreux qui aimait les couleurs.

En ces temps très lointains, on adorait tout à coup après une belle pluie grisante, voir s’élever dans les airs, le grand, que dis-je?!,l’immense, l’incommensurable escabeau de ce peintre, qui, tout sourire s’activait à réchauffer le ciel d’une étole irisée.

Les spectateurs l’avaient baptisée arc-en-ciel, parce qu’elle prenait la forme d’un arc de cercle au-dessus de leurs têtes et faisait corps avec l’azur, sur lequel elle se détachait ardemment.

Quand l’arc était fini, c’était la fête, partout dans les villages alentour. Tous les habitants applaudissaient l’oeuvre avec ferveur, s’il était peint le soir, car l’expression vérifiée par l’expérience :  » Arc-en-ciel du soir, jardinier prend ton arrosoir  » leur permettait d’espérer de belles journées à venir, où ils s’activeraient avec passion, enthousiasme et solidarité, aux travaux saisonniers. Il arrivait que le peintre, entre deux pluies, transforme un mur gris et lépreux en paysage lumineux, qu’un arc-en-ciel coiffait de sa superbe !

Il était heureux et sifflait tout le temps.

Un jour, pourtant, le peintre fut déchu de son droit à fabriquer des arcs-en-ciel : trop dangereux, décidèrent les élites.

Il prit à regret conscience de la pénibilité de ce travail accompli pourtant avec plaisir et du danger qu’il courait sur cet escabeau qui s’agrippait certes aux nuages, mais pouvait choir et l’entraîner, s’ils se désagrégeaient.

Il fut requalifié peintre en bâtiment, dans de petites salle, sur de petits escabeaux, armés de modestes pots de peinture et de couleurs unies, uniformes, qui n’amusaient plus personne mais le sécurisaient.

Il arrive de temps à autre, au détour d’une pluie orageuse, que ses oeuvres réapparaissent dans le ciel.

Alors, ceux qui prennent le temps de les admirer découvrent stupéfaits et admiratifs, dans la lumière, tout en haut de l’arc, une signature presque effacée, comme égarée : L’ Archer du ciel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s