Harry -l- Blackbird : LE PRESSEUR DE CITRON

Citrons-jours ? citrons nuit ?

J’ai pressé.

Citrons-nuages ? citrons-saisons?

J’ai pressé.

Citrons-aubes ? Citrons-insomnies ?

J’ai pressé.

J’ai pressé, pressé, pressé, mais nulle goutte n’est tombée.

Et j’ai pressé le citron des bals, des citrons de néons,

des citrons d’église,

Mais nulle goutte n’est tombée.

C’est-t’y que ces citrons sont secs ?

C’est-t’y que je sais pas presser ?

Et j’ai pressé des grappes, et j’ai pressé des mains…

Et j’ai pressé des corps, et j’ai pressé des seins…

Pressé citrons de sable, citrons-sang, citrons-cendres.

J’ai pressé le citrons des mots, le citron des petits matins

quand la rosée se dépose en gouttes irisées

pour arroser des poésies peaufinées de poète diplômé.

Et j’ai pressé, pressé, pressé, mais nulle goutte n’est tombée.

C’est-t’y que ces citrons sont secs ?

C’est-t’y que je sais pas presser ?

Et j’ai pressé des citrons snobs, des citrons artificiels,

Et des citrons pleins de microbes

Aux mélancoliques

poubelles.

Alors, aujourd’hui, je suis allé au marché acheter un vrai citron-citron.

S’il en tombe une goutte de pureté, je te l’offrirai pour te désaltérer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s