Un jour, un poème – EElhadji Gana Sene – JE SAIS, TU AS PEUR ( collectif affichettes des poétes )

Pourquoi tu te plains ? Pourquoi tu pleures ?
Je sais, tu as seulement peur du vide et du silence
Tu as peur de ne plus retrouver ton innocence
Tu pleures, pleures, pleures parce que tu as juste peur

Tu crois que tes larmes vont étancher ta soif
Tu crois que tes plaintes vont te remplir le ventre
Chassé de ton nid douillet, tu as peur de l’antre
Et le vent du désespoir, violent, te décoiffe

Alors essuie tes larmes et calme-toi
Écoute alors le silence qui te parle tout bas
Il te parle de ton âme, il te parle de l’espoir et de la joie
Il te murmure ce que l’on ne dit et ne se dit pas

Oui la peur est là mais ne la laisse pas t’abattre
Sois armé jusqu’aux dents de foi et d’espoir
Ne croise pas les bras, ne baisse pas la tête, tu dois te battre
Tu es ta propre lumière, n’aie pas peur du noir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s