Jean SAINT-VIL – Baies d’amour

A chaque fois
Que j’ose jouer
Avec tes seins
Je dis que tes tétons
Sont les baies
Les plus sucrées
Que mes lèvres
Aient jamais croquées
Au jardin de l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s