Jéhannie Ferger : Les ZOZIAUX ( acryliques et pastels )

13 Mars 2020

Jéhannie Ferger est une artiste que les fidèles du blog connaissent bien  puisqu’à de nombreuses reprises ses acryliques et pastels ont illustré  des textes et poèmes d’auteurs( es) sur le Dix Vins. Aujourd’hui elle revient vers nous avec une nouvelle série de dessins consacrée aux  » Zoziaux  » de toutes plumes et de toutes couleurs… Alors ne boudez pas votre plaisir et découvrez sans tarder les jolis et drôles de « zoziaux  » de Jéhannie et un diaporama de quelques-unes de ses oeuvres. Et bien sûr je vous invite à aller visiter son merveilleux univers pictural sur son blog  » Let’s paint  » ! ( http://annieferger.e-monsite.com/ )

Petite présentation de Jéhannie par Jéhannie

Qui suis-je ?
Je suis née à Nancy en 1969. Depuis que l’on m’a donnée un crayon, j’ai dessiné. 

On retrouve dans mes toiles des courants artistiques tels que le Surréalisme pour le côté décalé, Dada avec son humour et une pointe d’Art Nouveau avec la récurrence du trait.

Mes sources d’inspiration proviennent essentiellement des histoires de vie : Van Gogh, Picasso, les Impressionnistes, des gens qui ont choisi de peindre envers et contre tout, pour qui l’acte de peindre est aussi important que celui de respirer. Et ce qui revient chez moi la plupart du temps est l’étude du visage humain, la psychologie et la spiritualité.

En tant qu’autodidacte, j’ai commencé à l’huile en 1988 pour finalement adopter l’acrylique en 1998. Naturellement, j’explore d’autres techniques tels que l’aquarelle, l’encre de chine, le pastel, les crayons bic et de couleurs.

Mes thématiques sont le portrait, la couleur, le trait comme une écriture en couleur et en cursive d’un être imaginé.

L’évolution de mon travail au cours de ma vie artistique est surtout visible avec la couleur. J’ai eu ma période « marron », puis « bleue », « rouge », « pailletée », aujourd’hui elle est en multiteintes. Les portraits, au départ inspirés de personnes réelles, sont désormais purement imaginaires. En 2016, après avoir vaincu deux grandes maladies et réglé une situation familiale compliquée, ma peinture a pris un tournant décisif, avec plus d’humour et l’aspect surréaliste qui s’est imposé de lui-même ainsi qu’une liberté de ton qu’au fond de moi-même j’ai toujours revendiquée et qui s’exprime aujourd’hui pleinement.

L’originalité de mon travail est, je pense, dans la contemplation de l’âme humaine. Or, mon âme – qui est unique ! – s’adresse à toutes les autres âmes uniques du monde : voilà qui est passionnant et infiniment enrichissant ! Je me dis et je nous dis : voyons-nous tels que nous sommes, avec nos qualités distinctes, notre richesse intérieure, nos multiples beautés et amusons-nous, ne nous prenons pas trop au sérieux et ainsi vivrons-nous sérieusement !

LES ZOZIAUX 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s