Fidèle Mohdestes Tagatsing Tankou –  » VIE FUGITIVE « 


à Yahn Aka

Ô vie fugitive et bohème,
Quoique notre heure soit brève,
Nous devrions la vivre quand même,
Et nous démener sans aucune trêve
Pour en goûter toutes les saveurs !

Écoutons cette voix sans rancœur
Parlant du fond de notre cœur.
Laissons-nous porter par le vent,
Laissons-nous aller à l’air du temps.

Pour des êtres qui savent aimer,
Et qui s’attellent toujours à semer
La graine d’amour qui va germer,
Nul besoin d’éternité,
Pour goûter la félicité.

Ô vie fugitive et bohème,
Bien que mon heure soit toute brève,
Je m’en délecterai quand même,
Et je la vivrai sans aucune réserve.

Sans véritable dilemme,
Je lutterai sans marquer de trêve
Pour accomplir mes plus beaux rêves,
Dont bien sûr celui d’aimer
Et, en retour, être aimé.

Toujours vécue de tout son cœur,
Dans une ambiance fraternelle,
Une vie aussi brève soit-elle,
Vaut une éternité de bonheur !

Fidèle Tagatsing Tankou. « Une Quête Sans Fin… » L’Harmattan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s