Les poèmes de Carmen Montet – Chanson d’octobre

Le maître du temps a sonné le glas

Des jours ardents, des nuits de soie,

Quand l’été dominant ,dictait sa loi.

La vie semble faire une pause

Et la terre pâlit comme les roses

Quand le soleil faiblit et se repose.

Vent, pluie, froid, gel de plomb

Brouillard ,givre, neige et grêlons

Voilà ,Octobre et son bataillon.

Il a invité toute cette escorte

Au banquet de la saison morte

Quand novembre frappera à sa porte.

Photo de Eriks Abzinovs sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s