Atelier d’écriture : D APRES  » LES CARACTERES  » DE LA BRUYERE – Chantal Foret

Elle arrive en trombe et en retard, dans un manteau rouge vif avec rouge à lèvre assorti, interrompt le groupe, qui persiste à vouloir échanger, par ses effusions et ses embrassades ; la conversation commencée s’en trouve hachée menu.

Elle sort moult objets de son sac, les pose sur le table et en commente le choix judicieux. Rougit si le silence se fait, s’excuse et trouve sur-le-champ un voisin de chaise pour poursuivre l’affaire, toute en aparté et en chuchotements.

la discussion reprend, se réanime, revit : alors elle s’y intègre et capte la parole. Son discours est acerbe, bref et démonstratif. C’est une certitude, une loi, une leçon. Elle cherche la connivence et prend à parti. Autour d’elle le silence s’effrite, elle se retrouve seule, ne pouvant écouter.

A nouveau elle excuse, annonce qu’il faut qu’elle parte : elle est si fatiguée… Demande si la prochaine rencontre aura bien lieu, en date, heure et lieu qu’elle a elle-même fixés.

Vous fera ensuite reproche d’avoir osé partir dans un fou rire dont elle s’est vue exclue et n’a pas supporté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s