Serge Granjon : Cent ans en pays stéphanois et forézien 1998

1998-Plexus d’un multiplexe

Près de 2000 fauteuils pour dix salles de projection, dont la plus grande accueillerait 500 places. La décision d’installer un multiplexe fut entérinée en octobre. dans le cadre de la revitalisation du centre-ville, il devait donner une nouvelle impulsion à l’Alhambra, l’une des plus ancienne salles de spectacle.

A la fin de l’autre siècle, à l’ère du  » caf-conc « , la Brasserie du Nord en occupait l’emplacement. Il n’y soufflait cependant aucun blizzard. Le public préférait l’appeler  » Chez Hilaire  » du nom du propriétaire,ou mieux,  » la Gaîté stéphanoise  » . On venait y écouter des  » scies  » ( un mot désignant les  » tubes  » à l’époque ), au grand dam des chansonniers, qui les trouvaient trop niaises.

La vocation artistique changea de vocation, lorsque à la Toussaint 1907 s’ouvrit l »Alhambra- Cinéma-Pathé « . rénové dès l’année suivante, il offrait, outre un bar et un foyer, des essais maison de sonorisation avec le  » synchronisme Pathé « . Repris par Gaumont en 1930, il devint  » l’Alhambra-Gaumont-Palace « . Entièrement démoli, repensé, il présentait la façade sobre et lumineuse qu’on lui connut depuis.

Dans une débauche d’éclairages changeants, la salle était insonorisée, adaptée aux nouvelles exigences du  » parlant « … Elle reçut 1200 places, dont 700 à l’orchestre et 500 au balcon.

Un peu agrandie en 1949, elle offrit huit salles en 1976, inaugurées par les acteurs du premier film :  » Un éléphant ça trompe énormément « . Reproche qu’on ne pouvait adresser à l’Alhambra, ce nom aux résonances du temps du music-hall.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s