Les bonnes recettes du Père Henry : La recette du bon amant façon Edith PIAF

19 Juillet 2009

Mesdames,

Vous venez de ramener chez vous un beau mâle après une soirée en boîte de nuit pour prendre le dernier verre.
Il vous drague assidûment, méfiez-vous : le morceau de bravoure de la drague ressemble à la bande-annonce d’un film, la bande est toujours séduisante, le film souvent décevant. Comment savoir s’il est un bon amant ?
C’est bien simple, amenez-le dans votre chambre, débutez tous les deux les transports amoureux jusqu’au moment où vous mettrez sur votre platine  » l’Homme à la Moto « , goualante d’Edith Piaf.
Si, à la fin du morceau, il est déjà rhabillé et réclame des croissants, foutez-le à la porte. En effet,  » l’Homme à la Moto  » dure exactement deux minutes.
Un type qui vous honore en deux minutes n’est pas un homme, mais un lapin.
Ne vous découragez pas, testez votre prochaine conquête en mettant sur la platine et en boucle l’oeuvre complète d’ André Rieu. Si, au bout de trois jours et trois nuits votre conquête n’a pas quitté le lit, gardez ce nouvel amant : c’est un vrai Casanova.
Par surcroît, un type capable d’écouter André Rieu en boucle pendant trois jours ne saurait être qu’un vrai mélomane…
Le Père Henry

Rendez-vous dimanche prochain pour le Velouté de dinde à la Dean Martin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s